[kml_flashembed movie="http://www.fermefiset.com/wp-content/themes/MistyLookI/img/en-tete.swf" height="180" width="758" /]

fraises.gif

bleuets.gif


Les bleuets

bleuetsAu cours des dernières années, le bleuet tend à gagner en popularité. Ses utilisations culinaires de plus en plus variées mettent en valeur sa couleur et son goût délicieux. Par ailleurs, les propriétés fonctionnelles exceptionnelles de ce petit fruit bleu sont de plus en plus reconnues, notamment en regard de sa forte teneur en anthocyanes et en flavonoïdes. Ces derniers favorisent la neutralisation des radicaux libres du corps, permettant ainsi de prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres troubles liés au vieillissement 1.

Saison productive : Environ quatre semaines à partir du début d’août

Les cultivars (variétés)

Au Québec, deux espèces de bleuets sont produites : le bleuet nain produit en bleuetières sauvages ou aménagées et le bleuet en corymbe produit en bleuetières cultivées. La Ferme Fiset cultive la deuxième espèce qui est par ailleurs plus fragile face à la rigueur des hivers québécois. Le choix des cultivars optimise donc le compromis entre la rusticité, la productivité et la saveur du fruit. Il s’agit essentiellement du cultivar Patriot qui est mélangé à quelques autres cultivars afin de favoriser la pollinisation croisée. Celle-ci permet d’augmenter le calibre des fruits.

bleuets2

Physiologie du bleuet

Le bleuet en corymbe est un arbuste qui se développe à partir d’une couronne. Celle-ci est la jonction entre le système racinaire et les tiges. L’atteinte de la maturité du bleuetier nécessite de trois à huit ans de croissance à partir d’une plantule.

bleuets3

La récolte et la vente

Comme dans le cas des fraises, vous êtes invité à soit acheter au kiosque principal ou encore à cueillir vous-même vos bleuets. Une formule qui, en plus d’être agréable pour ceux qui aiment profiter du plein air, est somme toute économique. Lors de la libre-cueillette, veuillez prendre note que même s’il semble mûr, le bleuet ne l’est pas vraiment tant qu’il reste une teinte rougeâtre autour du point d’attache. Après qu’il soit devenu entièrement bleu, le fruit doit rester sur le plant de 3 à 7 jours afin qu’il atteigne sa saveur optimale. En effet, l’acidité diminue et la teneur en sucre augmente après la coloration. Puisque les bleuetiers sont des arbustes beaucoup plus dispendieux et fragiles que les plans de fraises, la libre-cueillette n’est accessible qu’aux personnes âgées de plus de 12 ans.

Consommation

En sauce pour accompagner les viandes et le gibier, en confitures, en coulis, en boisson et en desserts, les bleuets offrent de multiples usages culinaires qui méritent d’être explorés. Pour des idées de recettes, visitez notre page de recettes sur le présent site.


[1] Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels (INAF). 2006. « Le bleuet – Section Profil santé », tiré du site Passeport santé : h.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=bleuet_nu

Retour aux produits de la Ferme Fiset